Les amis de l'EII


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 initiation à l'interprétation à Liège

Aller en bas 
AuteurMessage
Annesoph
Invité



MessageSujet: initiation à l'interprétation à Liège   Mer 27 Avr 2011 - 10:07

Salut !
Je m'appelle Anne-Sophie, je suis étudiante en BAC3 traduction-interprétation à Liège. L'an prochain je devrai choisir mon master. Je souhaite me tourner vers l'interprétation car j'en ai un peu marre de la traduction, et ça a toujours été mon but en m'inscrivant dans ces études. En septembre, l'ULg organise deux semaines d'initiation à l'interprétation. Il me semble, mais je n'en suis pas sure, que vous avez ce cours en 3ème. Pourriez-vous m'expliquer un peu comment ça fonctionne, quel est le niveau de difficulté. J'ai eu des cours d'interprétation en Erasmus à Maastricht. C'était pas trop difficile mais les sujets étaient généraux, c'était surtout culturel. Est-ce que c'est pareil pour vous ? Ou bien c'est directement de la politique, de l'économie etc.

Merci !

Et peut-être qu'on se verra d'ici un peu plus d'un an, vu qu'on doit faire notre seconde année à Mons Wink
Revenir en haut Aller en bas
gimzy

avatar

Nombre de messages : 155
Age : 33
Localisation : Ponta Delgada
Année + Langues : Diplômé en interprétation anglais-espagnol
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: initiation à l'interprétation à Liège   Mer 4 Mai 2011 - 13:17

Bonjour Anne-Sophie,

Ce que je vais écrire ne va sans doute pas te plaire et sonnera sans doute comme le discours d'un "vieux-briscard-formé-à-la-dure-qui-s'la-pète", mais je vois que de toute façon personne ne te répond, alors je me lance.
Je n'ai aucune idée des programmes à l'heure actuelle à Liège et de la formation que vous avez reçue, de même que je n'ai aucune idée des programmes actuels à l'EII, mais, de mon temps (ça, ça fait vieux briscard), on avait dès la première bac des cours "d'interprétation français-français", de prise de notes et de restitution d'un discours à partir de et vers ta langue maternelle, quoi. C'est le b.a.-ba, mais il faut bien commencer quelque part et cela te permet de te concentrer sur ta technique et ta prise de note plutôt que de devoir en plus consacrer une partie importante de ton attention à simplement comprendre ce qui t'est dit et où l'orateur veut en venir. Cela te permet aussi de travailler ton vocabulaire et ton élocution.
En deuxième on avait déjà une heure par semaine d'interprétation consécutive. En Erasmus, je me suis incrusté dans un maximum de classes d'interprétation. Tel était mon bagage en entrant en master. Et il m'a fallu 3 ans pour en venir à bout et j'en ai chié! Si tu fais le master en interprétation, tu dois toujours garder à l'esprit que tu pourrais ne pas y arriver.
On attend de toi en 1e master que tu puisses suivre et restituer une argumentation en consécutive (mais tu auras aussi des examens de simultanée), mais avec une certaines tolérance pour les lacunes. En 2e master, l'objectif est d'être fiable en consécutive comme en simultanée et de faire quelque chose de "consommable" sur le marché. Et la dernière haie à franchir est nettement plus haute que les autres...
Les textes au départ sont de nature générale, plutôt orienté politico-économique. (On a tué Oussama: à quoi doit-on s'attendre? Doit-on aider ou non le Portugal?) Mais ça peut aussi virer dans le plus anecdotique.

Malgré l'opinion peu encourageante, je te souhaite tout le meilleur pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-eii.be
 
initiation à l'interprétation à Liège
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'interprétation
» [RStat] régression logistique, graphe et interprétation
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS
» (Urgent) Interprétation test de chi2 (à l'aide!!!!!!!!!!!!)
» Moyenne et écart-type: quelle interprétation possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis de l'EII :: Extérieurs à l'EII - Questions, renseignements-
Sauter vers: